Au nom du sport

Au nom du sport
Diffusion terminée

JACQUES DUSSAULT

Entraîneur-chef, Spartiates du Cégep du Vieux-Montréal

Jacques Dussault est né à Québec. Il découvre sa passion pour le football dès l’âge de 9 ans, tandis qu’il fait ses débuts dans une ligue de la paroisse Saint-Louis-de-France, à Sainte-Foy.

Après ses études secondaires, il s’inscrit au Cégep de Trois-Rivières. Comme joueur, il aide les Diablos de Trois-Rivières à remporter le championnat collégial provincial AAA en 1970.

Jacques Dussault poursuit ses études à l’Université McGill, où il joue pour les Redmen, avant d’obtenir son baccalauréat en enseignement de l’éducation physique. Il met ensuite un terme à sa carrière de joueur.

Quelques années plus tard, il décroche une maîtrise en éducation (profil santé et activité physique) à l’Université de Miami en Ohio.

Plutôt que d’aller vers l’enseignement, il se tourne vers une carrière d’entraîneur. En 1975, il commence à l’école secondaire Napoléon Courtemanche High School à Québec.

Pendant quatre ans, il dirige des équipes de calibre midget et secondaire. En 1979, il décroche un poste à l’université Albany State, dans l’État de New York, où il passe deux saisons.

En 1981, il devient entraîneur des lignes défensives et des unités spéciales des Alouettes de Montréal, puis des Concordes, dans la Ligue canadienne de football.

En 1986, il effectue un premier passage chez les Spartiates du Vieux-Montréal à titre de coordonnateur défensif et des unités spéciales. Après une saison, il est embauché dans les mêmes fonctions pour les Axemen de l’Université Acadia, en Nouvelle-Écosse. En parallèle, il dirige une équipe de football à Paris.

En 1990, il est nommé entraîneur de la Machine de Montréal dans la défunte Ligue mondiale mise en place par la National Football League (NFL). L’équipe ne joue que deux saisons, avant que la ligue soit dissoute.

Il devient ensuite entraîneur des receveurs de passe pour les Redmen de McGill. Puis, en 1993-94, il est coordonnateur défensif des Cougars de Saint-Léonard au football junior. En 1995-96, il œuvre avec Équipe Québec chez les moins de 20 ans.

En 1997, il fait partie du personnel d’entraîneurs de la nouvelle organisation des Alouettes, après le déménagement de l’équipe des Stallions de Baltimore à Montréal.

En 2001, Jacques Dussault accepte de mettre sur pied l’équipe des Carabins de l’Université de Montréal, qui entame sa première saison l’année suivante.

En 2005, il quitte son poste d’entraîneur-chef de l’équipe de football des Carabins pour des raisons personnelles, deux ans avant la fin de son contrat. En quatre ans, il a obtenu une fiche globale de 22 victoires et de 15 revers.

En février 2009, Jacques Dussault revient sur les lignes de côté à titre d’entraîneur des Spartiates du Cégep du Vieux-Montréal. Il mène l’équipe à la conquête du championnat provincial au Bol d’or. Il démissionne après seulement une saison en poste.

Jacques Dussault demeure le premier Québécois francophone à voir été entraîneur dans les rangs professionnels du football. Il a aussi été invité à six camps d’entraînement d’équipes de la Ligue nationale de football et aux camps de l’université Michigan State et de l’Université de Boston.

Parallèlement, il agit aussi comme analyste de football à la radio et à la télévision.

 

Dans le même épisode

Benoît GROULX

Entraîneur-chef,
Americans de Rochester

Consulter sa fiche

Olga HRYCAK

Entraîneure-chef,
Citadins de l'UQAM

Consulter sa fiche

Entrevue intégrale

Épisode