Au nom du sport

Au nom du sport
Diffusion terminée

OLGA HRYCAK

Entraîneure-chef, Citadins de l'UQAM

« Un entraîneur doit connaître son métier. Il doit être un motivateur, il doit être un sociologue, il doit être un psychologue, il doit être un stratégiste, il doit être un tacticien. Il doit être capable de travailler avec chaque individu comme individu et de le mettre comme tout dans une équipe. »

Olga Hrycak naît à Montréal en 1948 de parents d’origine ukrainienne.

Dans les années 60, elle devient une des premières femmes à obtenir un diplôme en sciences, option éducation physique.

Ancienne joueuse des Carabins de l’Université de Montréal, elle commence sa carrière de coach en 1967 dans une école secondaire privée pour filles. En 1977, l’école devient mixte. Olga commence l’entraînement d’équipes masculines, qui obtiennent beaucoup de succès.

Après huit ans au Collège Champlain de Saint-Lambert, elle passe 15 ans à la tête des Blues du Collège Dawson. Elle remporte neuf championnats collégiaux AAA. À titre personnel, elle décroche six fois le titre d’entraîneure collégiale de l’année au Québec, et deux fois le titre au Canada.

En 2003, Olga Hrycak est choisie entraîneure-chef de la nouvelle équipe de basketball des Citadins de l’UQAM. Elle devient ainsi la première femme en Amérique du Nord à diriger une équipe masculine universitaire de basketball.

Sous ses ordres, la formation remporte le Championnat universitaire québécois dès 2006. Elle atteint aussi la finale en 2009, mais s’incline contre les Stingers de l’Université Concordia.

Les Carabins s’imposent rapidement dans le paysage du basketball québécois et canadien, au même titre que les troupes des universités Laval et Concordia.

Malgré tous ses exploits, Olga Hrycak ne peut être coach qu’à temps partiel. Son salaire de 25 000 $ est non négociable, issu d’une subvention. Elle gagnerait de trois à quatre fois plus dans une université à l’extérieur du Québec.

Depuis 2006, elle est retraitée du conseil scolaire de la commission English Montreal, où elle a été conseillère en éducation physique et religieuse pendant 36 ans. Elle dirige aussi le programme de formation des entraîneurs canadiens depuis plus de 25 ans, en plus d’avoir travaillé 12 ans pour l’équipe nationale du Canada.

Si sa réputation dans le monde du basketball n'est plus à faire, son engagement communautaire lui a aussi valu le prix Femme de mérite du YMCA et le Prix Thérèse-Daviau de la Ville de Montréal en 2005. Elle fait notamment participer ses joueurs à des activités bénévoles comme la guignolée du docteur Gilles Julien.

Olga Hrycak est inspirée par son maître à penser, John Wooden, l’entraîneur le plus titré de l’histoire du basketball de la NCAA, auteur de nombreux livres sur le coaching. Il disait que « le succès est un état de tranquillité d'esprit découlant directement de la satisfaction de savoir qu'on a fait de notre mieux pour arriver à se réaliser le mieux possible. »

 

Dans le même épisode

Benoît GROULX

Entraîneur-chef,
Americans de Rochester

Consulter sa fiche

Jacques DUSSAULT

Entraîneur-chef,
Spartiates du Cégep du Vieux-Montréal

Consulter sa fiche

Épisode